Le sud de l’état Shan

La ville de Kalaw

Depuis la ville de Mandalay, un minibus nous emmène jusqu’à la ville de Kalaw, plus au sud, située à 1300m d’altitude dans les montagnes de l’état Shan.
Dès notre arrivée, la ville nous semble très vivante et l’ambiance est agréable. Nous rejoignons l’hôtel où nous avons réservé une chambre pour les deux nuits à venir : Richard’s Inn, une grande maison qui nous fait un peu pensé à un chalet ! Un de nos coups de cœur du voyage !

P1070384

Le centre de Kalaw

La région étant très réputée pour ses treks, la ville de Kalaw regorge d’agences de trekking, on en voit plusieurs par rue, souvent même les unes à côté des autres !
Il y a également de nombreux restaurants, des salons de thés et des boutiques de souvenirs ou de restauration en tout genre. La majorité sont concentrés autour du marché central.

P1070342

Vue de la colline

Il y a une petite colline surmontée (comme toujours au Myanmar) par un temple et accessible par un grand escalier. Nous l’empruntons afin d’avoir une vision aérienne de la ville qui est entourée de montagnes de tous les côtés, la vue est vraiment agréable.

P1070344

Les abords de la ville

De nombreux petits sentiers et ruelles permettent de découvrir les abords de Kalaw et d’aller admirer les quelques « curiosités » qui s’y trouvent. Nous démarrons par le sud de la ville où se trouve une jolie tour de l’horloge, comme dans la plupart des anciennes villes coloniales britanniques.

P1070346

On traverse ensuite un petit parc puis nous nous rendons jusqu’à un monastère où se trouve une grotte contenant des centaines de statues de Bouddha.

P1070350
Nous continuons notre route jusqu’à un autre temple, celui que l’on nomme ici le « Bamboo temple ». La statue principale est en cours de restauration, nous découvrons pour la première fois la technique de collage de la feuille d’or, c’est un travail très méticuleux !

P1070362
Un peu plus au sud de la ville se trouve une église catholique, elle ne semble pas être souvent utilisée, les grilles sont d’ailleurs toutes fermées.

P1070385
Sur la route qui nous ramène au village, nous nous arrêtons dans un petit café où ils servent d’excellents thés ainsi qu’un café local moulu sur place. Parfait pour une petite pause.
Le reste de la route serpente à travers les jardins potagers bien garnis des habitants du village.
Nous apprécions la fraîcheur de la ville par rapport à la chaleur que nous avions à Mandalay. C’est vraiment agréable de se promener ici, d’autant plus que la ville et ses habitants sont très accueillants et nous donneraient envie de rester davantage !

Le lac Inle

Nous arrivons au lac Inle après 3 jours de trek à travers les campagnes depuis Kalaw (voir l’article dédié) et découvrons cette immense réserve d’eau.
Situé à 900m d’altitude, le lac Inle occupe une surface de 120km². Autant dire que l’on en a exploré qu’une petite partie. Ce que l’on a découvert nous a ravi malgré une météo un peu capricieuse en ce début de saison des pluies. Nous avons passé une journée à nous balader en bateau sur le lac et une demi-journée à vélo dans les environs.

Les jardins flottants

Beaucoup de légumes sont cultivés directement sur le lac dans des jardins flottants.

P1070544

Ils sont fait de plantes entremêlées en longues nappes ancrées par des poteaux en bambous. Il y a énormément de tomates et courges en tout genre. On circule au milieu par de petits canaux envahis de jacinthes d’eau, c’est vraiment sympa.

Les pêcheurs

On a pu observer beaucoup de pêcheurs sur ce lac encore riche de sa biodiversité.

Ils utilisent de petites embarcations qu’ils manœuvrent à l’aide d’une sorte de godille autour de laquelle ils enroulent leur jambe. C’est une technique impressionnante, et on l’imagine assez fatigante !

P1070646

L’artisanat du lac

Entre les bijoutiers d’or et d’argent, les tisserands de soie et de lotus (oui, ils font du fil à partir des fibres de la tige de la feuille du lotus) et les confectionneurs de cheroots (cigare birman avec filtre en feuille de maïs et feuille d’arbre séchée en guise de papier), le lac Inle est un haut lieu de l’artisanat du Myanmar.

Nous avons pu en avoir un aperçu lors de notre balade en bateau au milieu des villages sur pilotis.

L’habitat sur le lac

Les villages du lac Inle sont installés directement sur le lac ou les marécages des zones émergentes. Les maisons sont donc pour la plupart sur pilotis pour accommoder les variations de niveau du lac.

Les temples bouddhiques

Comme partout au Myanmar, les temples ne manquent pas ici. L’un des plus impressionnants est la Phaung Daw Oo situé à coté du port des barges royales.

Un autre temple constitué de centaines de stupa, le Shwe Inn Dein, est accessible via un long canal sinueux que l’on remonte.

P1070681

P1070693

On a testé là-bas les galettes de riz cuitent dans du gravier ! Craquant !

P1070683

Le caveau « Red Mountain »

Une des deux exploitations viticoles du Myanmar est située sur les coteaux du lac Inle. On est donc allé tester les produits à vélo ! Pas de bol il fait moche donc on se contente d’une visite rapide des chais et passons plus de temps à la dégustation.

P1070722

C’est une petite exploitation crée en 2002 et gérée par un français. Ils travaillent ici avec beaucoup de cépages parmi lesquels nous avons testé le sauvignon, le muscat, le syrah et un assemblage shiraz-tempranillo ! Les blancs étaient très bons mais les rouges disons déroutants car à des années-lumière des goûts que l’on a en France (à moins que nos palais nous jouent des tours après 4 mois d’abstinence…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s