A moto sur le plateau des Bolavens

Après un long trajet en bus depuis Thakhek qui dure un peu plus de 8h pour effectuer 300km, nous arrivons dans la ville de Pakse et trouvons un hébergement au bord de la rivière, bien au calme.

P1050838
Pakse n’est pas en soi une jolie ville mais c’est une base très pratique pour partir effectuer une boucle à la découverte du plateau des Bolaven. Il existe deux boucles principales que l’on peut effectuer (mais de nombreuses variantes existent aussi) : une petite boucle de 2/3 jours et une grande boucle (l’option que nous avons choisi) de 4/5 jours.

img_2303.jpg
Nous louons une « moto » (une Honda wave 110cc semi-automatique 4 vitesses), prenons nos petits sacs pour ces quelques jours et démarrons la boucle menant aux Bolaven.

IMG_2163
Le plateau des Bolaven est un espace agricole important pour le Laos, il comprend en effet des cultures de cafés, de manioc, de piments mais aussi du thé, des fruits et des cacahuètes entre autre. Le plateau est également célèbre pour toutes les cascades qui sillonent la boucle, nous en avons aperçu une partie.

Jour 1 : Pakse – Tad Lo

Nous partons de Pakse vers 9h du matin, direction le nord du plateau. Sur les premiers kilomètres, nous apercevons principalement des vendeurs de fruits et de paniers de toutes tailles en bambou.

P1060175

Puis, nous commençons à monter un peu sur le plateau et passons les premières fabriques de cafés, ça sent bon sur la route !
Nous faisons une première pause à la cascade de Pasuan, une endroit assez surprenant où l’on peut visiter une sorte de musée de l’habitat des ethnies laotiennes.


On passe rapidement au milieu des différents types d’habitation puis allons admirer la superbe cascade. Quentin va même jusqu’au point de chute !

P1050874
Nous reprenons ensuite la route et faisons un second arrêt en début d’après-midi chez M. Vieng, un petit fabricant de café connu dans le coin.

P1050893

Après une dégustation d’un bon café noir (ça nous change des cafés au lait !), nous visitons la plantation de cet exploitant qui nous fournit également de nombreuses explications sur les différentes sortes de café (arabica, robusta et liberica) qu’il produit ici.


Après la visite, retour sur notre scooter pour les derniers kilomètres de la journée qui nous mènent à Tad Lo, un charmant petit village au bord de l’eau.

Nous louons un bungalow avec une jolie vue sur la cascade et la rivière. Le propriétaire nous dit qu’en remontant un peu au dessus de la cascade qu’on aperçoit de chez nous, nous pourrons assister à la baignade des deux éléphants du village. Nous y allons et arrivons juste au moment où les deux cornacs emmènent leurs éléphants à l’eau puis les nourrissent, magnifique.


Une chouette première journée, l’endroit nous plait beaucoup !

Jour 2 : Tad Lo

Nous décidons de profiter de Tad Lo et de ses environs aujourd’hui et laissons donc le scooter de côté ce matin pour enfiler nos chaussures de marche. Nous partons avec Sam, notre guide local, pour une randonnée d’une demi-journée à la découverte des villages alentours. Nous traversons quelques villages assez pauvres et beaucoup de plantations.

les habitants vivent principalement de l’agriculture ici, ils cultivent d’abord pour leur propre consommation et vendent ensuite localement ce qu’ils peuvent obtenir de leur récolte.

Les populations sont encore très croyantes, principalement animistes mais également bouddhistes ou catholiques pour certains. On aperçoit d’ailleurs dans les villages de nombreux autels de culte liés aux sacrifices d’animaux (buffles entre autres).


L’après-midi, nous partons voir la cascade de Tad Soung, haute de 90 mètres, où il n’y a malheureusement plus d’eau car tout a été détourné pour alimenter une centrale électrique. La vue depuis la cascade est vraiment magnifique, on admire le plateau !

P1060010

P1060016

Nous remontons ensuite un peu le cours de l’eau (il y a quand même des bassins et un mince filet d’eau) et cherchons un endroit pour nous baigner. On entend quelques plouf et des rires un peu plus loin, on décide d’aller voir. Nous arrivons dans un grand bassin où les enfants du village voisin sont venus se baigner et prendre leur bain. On les rejoint pour une heure de baignade et de rigolade.

P1060020

Jour 3 : Tad Lo – Tad Huang

Nous partons de Tad Lo en début de matinée et quittons la route de la petite boucle pour démarrer celle de la grande, qui mène un peu plus à l’est. Nous faisons un premier arrêt dans une fabrique de soie / ferme bio qui se nomme Maï Savanh Lao. L’endroit est joli et comporte de nombreuses cultures : poivre, thé, hibiscus, murier, spiruline, noix du pérou (sacha inchi).

P1060033
Nous rencontrons sur place l’un des employés qui est justement français et qui nous explique un peu le projet : à la base, il s’agit d’une fabrique de soie qui travaille avec de nombreuses familles locales, qui élèvent les vers à soie et revendent ensuite les cocons à l’exploitation. Cela leur assure ainsi un revenu fixe.


Nous reprenons la route et allons jusqu’à la ville de Sékong, qui n’est pas attrayante, nous y restons donc seulement le temps de déjeuner et continuons notre route jusqu’à la cascade de Tad Faek pour y faire une petite sieste au bord de l’eau.

P1060061

L’endroit est très sympa mais il nous faut tout de même trouver un hébergement pour la nuit. On s’arrête à la cascade suivante, Tad Huang, où nous trouvons un camping dans les arbres !

Jour 4 : Tad Huang – Paksong

Après une courte nuit, nous prenons la route pour la cascade suivante, celle de Tad Tayicsua. La route grimpe de plus en plus et nous commençons à avoir quelques beaux points de vue sur le plateau. On quitte le bitume et suivons un petit chemin en terre qui nous conduit jusqu’à la cascade, enfin plutôt aux cascades car il y en a 7.

Des petits sentiers de randonnées dans la jungle permettent d’en admirer une partie, nous les suivons donc et descendons admirer deux cascades où il est également possible de se baigner


Nous remontons ensuite admirer le point de vue depuis le haut du plateau et reprenons la route.
Nous poursuivons notre boucle sur le chemin de terre et passons parmis les cabanes en bois des habitants des hauts plateaux qui vivent parmis leur plantation de cafés et de manioc. Le contraste avec les villes et le reste du Laos de façon plus générale est impressionnant…
Le chemin rejoint finalement la route principale et nous poursuivons notre ascension du plateau des Bolavens. Nous atteignons Paksong Highland situé à plus de 1200 mètres d’altitude où nous en profitons pour faire une pause et savourer un bon café avant de terminer la journée.

P1060145
Quelques kilomètres plus tard, nous rejoignons la route de la petite boucle et arrivons à Paksong, une ville « far west » poussiéreuse qui n’est vraiment pas très coquette… mais c’est une base pratique pour y passer la nuit.

P1060149

Jour 5 : Paksong – Paksé

Dernière étape aujourd’hui, nous partons rapidement de Paksong pour nous rendre à deux cascades : celles de Tad Yuang et de Tad Fan. Nous nous stationnons tout d’abord à Tad Yuang et descendons admirer cette jolie cascade située dans une vallée vraiment jolie.

L’endroit est très sympa ! Nous repérons sur maps.me un petit sentier qui nous permet de nous rendre à pied à la seconde cascade, nous suivons donc le chemin et partons dans la jungle sur deux kilomètres avant d’atteindre Tad Fan, une magnifique chute d’eau vertigineuse.

P1060162

On admire les environs et rejoignons ensuite la première cascade pour terminer notre boucle, direction Pakse.

P1060165

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s