La descente de la Nam Ou

Nous voici au Laos après un passage de frontière chaotique mais folklorique depuis Dien Bien Phu (long trajet entassés dans un minivan rempli de semences de maïs).

Notre première étape nous amène à Muang Khua, un village surplombant la Nam Ou (ce qui signifie la rivière Ou), base de départ de notre descente de la rivière en bateau. Nous avons effectués deux haltes pour profiter de la vallée de la Nam Ou : une première à Muang Ngoi, un petit village accessible uniquement par bateau et une seconde à Nong Khiaw, d’où nous avons emprunté un bus pour rejoindre notre prochaine destination.

Le départ depuis Muang Khua

P1050058

Muang Khua est un point de départ idéal pour descendre la vallée de la Nam Ou en bateau. En effet, ce village situé sur l’axe permettant de passer la frontière vietnamo-laotienne, est doté d’un petit port d’où partent des bateaux quotidiennement et où les locaux prennent leur bain et lavent leurs moto !

P1050043

Surplombant légèrement la Nam Ou et un de ses affluents, nous sommes tout de suite frappés par le calme qui règne ici après le tumulte du Vietnam et de ses klaxons incessants.

P1050061

Ici, peu de circulation et un petit bungalow idéalement placé au dessus de la rivière en guise de refuge. On est vraiment bien !

P1050038

Nous décidons de prendre le bateau pour Muang Ngoi le lendemain matin.

Muang Ngoi, isolé du monde

P1050292

Nous arrivons à Muang Ngoi en début d’après-midi après 5h de bateau. Ce petit village est un coin perdu, coincé entre la rivière et les montagnes.

P1050260

Assez prisé pour cette sensation d’éloignement, il est plutôt bien fourni en bungalows et guest houses. Notre bungalow donne sur la rivière et les montagnes ! Un petit coin de paradis.

P1050289

Il y a plusieurs petits villages d’un autre temps dans les alentours, accessibles moyennant quelques heures d’effort sous la chaleur harassante de cette saison.

Nous visitons Ban Na, le village le plus proche (1h30) très loin de nos standards avec ses maisons en bambous et son école rudimentaire (une étable !). Un habitant a tout de même monté un petit « resto » ou nous nous arrêtons pour boire un coup, accueillis en anglais !

Puis nous poursuivons sur le chemin qui s’élève et nous offre une belle vue sur les montagnes.

P1050232

Nous effectuons le retour au milieu des rizières de la vallée, en jachères à cette époque de l’année.

P1050254


Nous profitons de la fraicheur de la rivière en fin d’après-midi pour piquer une tête sur une petite plage tranquille.

P1050142

Nong Khiaw, vu d’en haut

P1050365

Après 1h de bateau depuis Muang Ngoi, nous arrivons à Nong Khiaw. Comme les deux premières destinations, notre logement nous offre une vue sur la rivière. A cheval sur les deux rives de la Nam Ou, la partie nord est le cœur du village, tandis que la partie sud comprend plutôt la zone touristique.

Nong Khiaw est également enclavé entre les montagnes et deux magnifiques points de vue sont accessibles en 1h de marche. Nous découvrons le premier dès notre arrivée. Il offre une vue incroyable sur le village et les vallons qui rejoignent la vallée de la Nam Ou.

Le lendemain, nous montons au deuxième, accessible depuis la partie sud, qui s’élève encore davantage. La vue est panoramique : génial !

P1050387

La pluie s’invite au sommet, nous laissant le temps d’apprécier le paysage qui s’emplit de brume depuis l’abri qui tombe à pic !

P1050386

Nous adorons les petits restaurants laotiens du village et nous passons une soirée sympa chez un habitant qui a ouvert récemment sa maison pour proposer des repas : la soupe à la courge est excellente et l’alcool de riz aussi !

Au fil de l’eau

P1050296

Les trajets en bateau sont l’occasion de profiter du paysage de manière unique. La rivière est assez basse à cette période de l’année et les quelques rapides empruntés nous procurent des bonnes sensations ! On se croirait à Aqualand !

P1050078

Le paysage est celui d’une jungle qui couvre les reliefs et qui est ça et là éclaircie par les cultures ou par les brulis.

Nous apercevons beaucoup de petits villages isolés tout au long de la rivière.

P1050070

P1050102

Les pêcheurs sont également nombreux et notre batelier le devient parfois lorsqu’il aperçoit des poissons morts à donner à ses poulets…

Partout, nous voyons voler des papillons. Il y a vraiment de jolis spécimens.

Le charme de la Nam Ou risque de s’atténuer dans les années futures puisque beaucoup de projets chinois de construction de barrages sont en cours. Nous sommes forcés de descendre du bateau pour passer un chantier un peu avant d’atteindre Muang Ngoi.

P1050121

Maintenant, direction la ville de Luang Prabang.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s