Phnom Penh, « la perle de l’Asie »

Après plusieurs semaines passées dans les campagnes et le littoral dépeuplé du Cambodge, Phnom Penh est un petit électrochoc qui nous remet rapidement dans la vie tumultueuse cambodgienne.

P1020661

Située sur les bords du Mékong et du Tonlé Sap, la capitale du Cambodge est une ville où il est assez aisé de se repérer grâce à ses rues en quadrillages et ses quartiers distincts.

P1020703

Nous logeons dans la partie Nord du centre ville, un quartier très vivant et animé où nous sommes entourés de marchés dont le marché central et son grand dôme.

P1020657

Pour faciliter notre visite de la ville durant les deux jours que nous avons passé à Phnom Penh, nous avons loué des vélos bien que cela ne soit pas forcément recommandé vu la circulation, mais nous nous en sommes miraculeusement plutôt bien sorti !

velos.jpg

Le Vat Phnom et la légende de Phnom Penh

En 1372, une femme riche, nommée Penh, qui vivait sur les bords du Mékong, demanda aux personnes de son village de venir l’aider à sortir de l’eau une branche à la dérive qui venait de s’échouer devant chez elle. Elle désirait se servir du bois précieux de cette branche et commença à le tailler. Elle découvrit à l’intérieur quatre statues de Bouddha. Elle fit construire une petite colline où elle disposa les statues trouvées dans la branche de « Koki tree ». C’est en 1434 que le roi Ponhea Yat commença à bâtir une ville autour de la colline (« Phnom ») et lui donna le nom de Phnom Don Penh qui devient peu après Phnom Penh. Aujourd’hui, la colline est un petit parc boisé joliment entretenu en haut duquel trône toujours le Vat Phnom, c’est agréable d’en faire le tour et de se reposer quelques minutes sur les petits bancs qui sont installés à l’ombre des arbres.

P1020763

Le musée national du Cambodge

Renfermant la plus importante collection de sculptures khmères au monde, le musée national du Cambodge permet d’avoir un bon aperçu des riches statues et autres oeuvres qui pouvaient être présentes à Angkor et dans d’autres temples khmères où elles ont maintenant disparus (pillages et sauvegardes dans les musées).

P1020670

Situé dans un très beau bâtiment de style khmer, le musée contient des statues et objets en bronze, en pierre, quelques armes anciennes et des objets de la vie quotidienne et artistique d’antan. On peut également retrouver quelques frontons et autres statues du site d’Angkor.

Le Palais Royal et la pagode d’argent

Encore occupé par la famille royale actuelle, le palais royal renferme un nombre impressionnant de bâtiments officiels, religieux et artistiques.

P1020710

P1020721

Le jardin qui baigne tout cela est très bien entretenu et très fleuri, on y flâne agréablement !

P1020712

Juste à coté se situe l’enceinte de la pagode d’argent à laquelle on accède via le palais royal. La pagode d’argent en est l’édifice principal, un temple où trône un bouddha d’emeraude et dont le sol est recouvert de centaines de dalles d’argent recouvertes en grande partie par des tapis.

P1020735

Une fresque en restauration (très usée en certains endroits) fait le tour de l’enceinte. Plusieurs stupas sont parsemés ci et là ainsi qu’une reproduction miniature d’Angkor Vat.

P1020726

Une petite colline très touffue abrite des regards un petit temple dont seule la flèche dépasse des branches : parfait pour une halte à l’ombre fraîche des arbres.

Les bords du fleuve

Une grande promenade aménagée le long du Tonle Sap et du Mékong permet de profiter pleinement de l’animation des bords du fleuve.

P1020642

Tous les matins et à chaque début de soirée, on peut y voir des cours de stretching ainsi que de nombreux sportifs solitaires qui préfèrent la marche rapide ou le running. Les petits coins d’herbes sont vite pris d’assaut en fin de journée par les familles, groupes d’amis ou nombreux moines qui viennent se détendre devant les grilles du palais royal.

P1020664

On a adoré faire halte sur cette promenade, le soir, en surplomb de l’eau avec un bon pique-nique !

P1020707

Les marchés

Phnom Penh compte de nombreux marchés de rues et quelques marchés couverts, notamment le grand marché central et le marché russe. On peut absolument tout trouver ici, des pièces de voitures, des chaussettes colorées, des légumes et fruits aux formes étranges, des escargots géants, de l’électroménager… Bref, absolument tout !

Les marchés sont les lieux de vie par excellence de la ville, on crie, on se bouscule pour passer dans les allées étroites, on marchande, quelques mobylettes tentent elles aussi de se frayer un passage dans l’allée où on avait l’impression que même une personne ne pourrait pas accéder… C’est le souk, le vrai ! (et on ne vous parle pas des odeurs, on a quelques fois des hauts le coeur…)

Les parcs, rues et bâtiments

La diversité des quartiers, des rues et des bâtiments de la capitale permettent de changer de décor à chaque coin de rue !

On passe des petites ruelles étroites à des rues où les voitures ne peuvent pas circuler (ça fait du bien quand on est à vélo !), puis tout à coup on débarque sur un grand boulevard bordé d’un coté par d’immenses buildings et de l’autre par un long parc pour finir par les rues qui longent le Mékong, bien aménagées avec les cafés et restaurants tout le long…

Bref, on a adoré Phnom Penh !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s