Immersion dans le parc national de Khao Yai

Dernière étape de notre voyage en Thaïlande, nous nous rendons dans l’est du pays afin de découvrir le parc national de Khao Yai. P1010856
Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, ce superbe parc naturel renferme au sein de ses immenses forêts secondaires une flore et une faune très riche.

Pour accéder au parc, le plus simple est de louer un scooter depuis la ville de Pak Chong, à environ 40km du centre du parc.
Nous arrivons en fin de journée à Khao Yai et nous rendons au camping afin de louer le matériel nécessaire pour les deux nuits à venir.
Nous montons notre camp militaire avant la nuit. Les douches (froides) sont elles-aussi militaires…

P1010726

Dès notre arrivée, nous avons la chance de croiser de nombreux singes (gibbons), ainsi qu’une population de cervidés importante (cerfs, biches, daims, faons…). P1010754

 

Bien que nous ayons pu lire dans notre guide que les animaux sauvages étaient facilement visibles au sein du parc, on ne s’attendait pas à ce qu’ils soient à ce point familiarisés avec les humains.

P1010826

Nous avons même été surpris par une biche, les deux pieds dans notre tente pour voir ce qui s’y cachait après avoir ouvert la fermeture arrière de notre abri !

Une journée au cœur du parc

Dès le lendemain, nous profitons de la fraicheur matinale pour partir découvrir les sentiers de randonnée du parc.
Le premier circuit, d’un peu plus de 1km de longueur, sert d’introduction à la flore du parc et des panneaux explicatifs informent les randonneurs sur la régénération de la forêt et son écosystème. C’est l’occasion pour nous de découvrir pour la 1ère fois des arbres aussi grands et des lianes aussi vigoureuses !

P1010745

Nous enchaînons ensuite avec les circuits 3, 4 et 5 qui forment une grande boucle à l’ouest du parc.
On débute la boucle par l’un des sentiers du circuit 4 qui n’est malheureusement pas très bien balisé… et assailli de petites sangsues qui commencent à grimper sur nos chaussures ! Horreur, on fait demi-tour !
Finalement, nous redémarrons la boucle par la deuxième entrée du circuit 4 qui est bien plus facile d’accès, c’est bon nous voilà dans la jungle.

P1010777
Le chemin nous emmène au cœur du parc, dans une forêt où les arbres semblent plus grand les uns que les autres, avec d’énormes lianes, c’est vraiment impressionnant, presque étouffant parfois.
Nous croisons de nombreux singes, des centaines d’espèces d’oiseaux différentes qui font pour la plupart des bruits que nous n’avions jamais entendu !

P1010775
La boucle arrive sur une grande plaine où une tour d’observation nous permet d’avoir une vue panoramique sur la clairière et la forêt qui l’entoure.

P1010789

Il est déjà midi passé, on termine notre boucle ici et décidons de faire la fin du circuit n°3 un autre jour.
L’après-midi, nous profitons du scooter pour explorer les endroits du parc un peu plus éloignés. Nous montons notamment jusqu’à un point de vue situé sur les hauteurs du parc. La vue est vertigineuse, la forêt s’étend à perte de vue d’ici c’est superbe.

P1010811

On est à la hauteur de la canopée et apprécions maintenant ces arbres immenses vue d’en haut.
Sur la route qui mène à notre camping, une rencontre inattendue nous stoppe net ! Un éléphant est en train de manger tranquillement les branches qui débordent sur la chaussée.

P1010803

Nous restons plusieurs minutes à le regarder ainsi, puis, il file derrière la rambarde de sécurité et disparaît de nouveau dans la forêt…

P1010805

Pour notre dernière demi-journée dans le parc, nous décidons de faire les deux dernières boucles du parc.

L’une des deux boucles est assez différente que ce que nous avons fait jusqu’ici car elle suit la rivière pour nous conduire à deux cascades.


Malgré la chaleur, nous n’avons pas vraiment envie de nous y baigner. Quelques panneaux placés tout au long du chemin nous en dissuade…

P1010859

Pour terminer, nous reprenons le petit bout de la boucle abandonné la veille. Ce sentier arpente lui aussi la forêt (disons une jungle plutôt), mais cependant il est beaucoup plus aéré, on a moins cette sensation d’étouffement que la veille. Le calme règne ici et nous marchons sans bruit sur le sentier, à l’écoute de tous les bruits. C’est très apaisant.

P1010873

Nous quittons le parc en début d’après-midi, on s’arrête à un dernier point de vue sur la route, qui donne sur la vallée en contrebas remplie de complexes de luxe et de vendeurs de rues.

 

Le parc de Khao Yai a été une expérience géniale.
Il nous a initié à l’immensité et la variété de la flore des forêts de mousseux : des lianes aussi grosses que des arbres et des arbres aussi haut que des immeubles !

P1010883
Il nous a surtout permis de découvrir des animaux que l’on ne connaissait qu’enfermés dans des zoos et qui sont ici dans leur habitat naturel : gibbons sautant de branches en branches, oiseux par milliers et même pachyderme aux grandes oreilles vagabondant sereinement.


L’immersion était enfin totale avec les nuits passées dans le camping à l’orée de la forêt et les petits sentiers serpentant dans la jungle.

 

2 réflexions sur “Immersion dans le parc national de Khao Yai

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s